Le Putsch : de Gérard Streiff

Journal l'"Humanité-Hebdo" du Jeudi le 22 janvier 2009

Présent décomposé
Éditions Toucan noir. 204 pages, 15 euros.

Les lecteurs de l’Humanité connaissent bien Gérard Streiff, qui fut son correspondant à Moscou. Dans la lignée de son excellent les Yeux de Lénine, Streiff poursuit aujourd’hui sa saga d’une URSS en pleine décomposition. Une série d’assassinats perpétrés par un mystérieux « fou à la hache » spécialiste de poésie jette la journaliste française Laure Grangier au coeur d’une enquête qu’une actualité explosive rend d’autant plus périlleuse. Alors que le président Gorbatchev est assigné à résidence en Crimée, que KGB et généraux préparent un putsch, qu’Eltsine complote déjà pour tirer les marrons du feu, la société russe tout entière vacille. Règlements de comptes, corruption, jeux pervers d’alliances qui se font et défont, dépeçage et mise en vente programmée du pays, nous assistons au spectacle confondant d’un chamboule-tout généralisé et dévastateur. Comme Gérard Streiff sait de quoi il parle, l’information, aussi ahurissante qu’elle paraisse parfois, est certifiée exacte !

Roger Martin